«

jan 07

Carrotmob: la consom’action qui joue intelligemment la carte du profit

 

logo_CarrotmobA l’occasion de la Semaine de la Finance Responsable en novembre dernier, plusieurs articles dans la presse française ont cité Carrotmob comme un cas d’école particulièrement efficace pour orienter le profit vers des buts sociaux et environnementaux. Nous avons contacté Anaïs Amazit, co-organisatrice d’un grand Carrotmob à Paris, et après quelques échanges de mail elle a accepté de présenter Carrotmob et de partager quelques idées pour développer la responsabilité des entreprises et des citoyens. Entretien :

Tu as été co-organisatrice du Carrotmob à la Bellevilloise le 6 avril 2012 dernier à Paris. Carrotmob, c’est une nouvelle façon de consommer… Est-ce que tu peux nous en dire plus ?

Carrotmob permet d’acheter des produits dont la recette servira à rendre plus écologique l’entreprise bénéficiaire. En effet, l’entreprise où le Carrotmob est réalisé s’engage à réinvestir une partie ou la totalité du montant des recettes, au sein de son propre commerce, afin de rendre celui-ci plus écologique (par exemple, en achetant du matériel plus respectueux de l’environnement). C’est ce qu’on appelle du « buycott », une forme d’activisme des consommateurs qui récompense l’engagement qu’a pris une entreprise, en tendant donc la carotte et non le bâton !

Le concept est né aux Etats-Unis, peux-tu nous expliquer comment c’est arrivé en France, et ce qui t’ a fait rejoindre le mouvement ?

Le concept est né précisément à San Francisco, en Californie, autour de 2008. Il est ensuite arrivé en France, à l’initiative du Rennais Florian Guillaume, président de l’association CarrotCommunity.
En tant que « consom’actrice », j’ai été attirée par le concept, simple et original ; c’est ce qui m’a poussée à rejoindre le mouvement.

Le Carrotmob de la Bellevilloise a été un énorme succès, c’est le record mondial de fonds collectés pour une entreprise. Qu’est-ce que tu as le plus apprécié dans l’organisation de cet évènement?

J’ai particulièrement apprécié l’engagement de la Bellevilloise à dédier la totalité des recettes de l’événement au Carrotmob, ce qui a simplifié la phase de négociation.

RSE sans frontières agit pour sensibiliser et former la future génération de professionnels et d’entrepreneurs, notamment en intervenant dans les universités. Avais-tu été en contact avec des idées de développement durable, ou des modèles économiques innovants, pendant tes études?

Après une licence en Langues Etrangères Appliquées à la Sorbonne, j’ai ensuite intégré une école de commerce, SKEMA Business School. Ce n’est que dans cette seconde phase de mes études que la RSE et le développement durable ont été quelque peu abordés lors de certains cours.
Cela ne me semble clairement pas suffisant et je pense qu’il est primordial que ces concepts, de même que l’économie sociale et solidaire, soient intégrés à part entière dans les programmes scolaires. C’est d’ailleurs un engagement qu’a récemment pris le Ministre délégué à l’économie sociale et solidaire, Benoît Hamon.

Comment penses-tu qu’on pourrait mieux former la jeune génération à penser « carotte » plutôt que « bâton », pendant les études ?

Je pense qu’il faut commencer par encourager la coopération et non la compétition dès le plus jeune âge, dans toutes les sphères de la vie de l’enfant, et plus tard, dans ses études. Être ouvert sur le monde et sur les différentes pratiques (culturelles, sociales, économiques) qui existent, encourager les étudiants à développer leur esprit critique, mettre l’accent sur les choses positives qui existent, sans occulter les mauvaises pour autant.

Est-ce qu’il y a de ton point de vue d’autres actions du type Carrotmob qui pourraient être mises en place pour accélérer la transition vers des entreprises durables ?

Je ne connais pas d’autres actions du type Carrotmob. Je pense que, pour accélérer la transition des entreprises « classiques » vers plus de responsabilité socio-environnementale, cela doit passer par des mesures juridiques plus contraignantes.

Enfin, quand penses-tu organiser un nouvel évènement Carrotmob ? Où et quand ?!

Un Carrotmob à Paris s’est déroulé chez Monsieur Poulet, le 06 octobre dernier. Canal + avec l’équipe de Pauline Lefevre nous ont fait l’honneur de leur présence (http://vimeo.com/51735316 ).

Il y a un Carrotmob numérique en cours jusqu’au 20 décembre et un autre prévu à Rennes le 18 janvier !
Toutes les actus sont sur le site www.carrotcommunity.org et sur les réseaux sociaux.

Facebook Carrotmob Paris : Carrotmob.Paris
Facebook Carrotmob France : Carrotmob France
Compte Twitter: @CarrotCommunity

 Merci beaucoup Anaïs pour ces réponses et idées! Bonne année durable 2013 à toutes et à tous !

 

A propos de l'auteur

Jean